L’AFPC-Québec est accréditée pour représenter des travailleuse et des travailleurs dans le domaine de la recherche

Montréal, le 5 août 2013 - Au cours des derniers jours, l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) a été accréditée pour représenter trois groupes de travailleuses et de travailleurs qui évoluent dans le domaine de la recherche. Plus précisément, l'AFPC région du Québec, est fière d'accueillir les 350 employés de recherche du Centre de recherche du Centre Hospitalier Universitaire de Ste-Justine, la centaine d'assistants de recherche de l’École nationale d’administration publique ainsi que les 300 stagiaires post doctoraux de l’Université Laval.

" On demande de plus en plus aux employées et employés de la recherche et la pression est de plus en plus élevée sur leurs épaules. Il est tout à fait normal, dans ce contexte, qu’ils cherchent à avoir leur mot à dire sur leurs conditions de travail. Nous parlons ici de travailleuses et de travailleurs qui ont un haut niveau de scolarité. C'est avec enthousiasme que l’AFPC-Québec travaillera avec eux pour qu’ils bénéficient de conditions de travail qui leur conviennent," souligne Magali Picard, Vice-présidente exécutive régionale de l'AFPC-Québec.

Les nouveaux employés syndiqués vont bénéficier d’une représentation syndicale pour négocier leurs conditions de travail et leurs salaires.  Les conditions de travail ne sont pas à la hauteur du niveau de scolarité de ces travailleuses et travailleurs qui ont tous minimalement acquis, pour la grande majorité, un baccalauréat. De plus en plus, la production scientifique québécoise est soutenue par des professionnels de la recherche ou des employés qui sont en train de terminer leurs études.

Le domaine de la recherche est de plus en plus important au Québec et le gouvernement québécois ne cache pas sa volonté d’accroître et de renforcer la présence du Québec dans ce domaine sur la scène internationale.

Depuis le début de l'année 2013, l'AFPC-Québec a accueilli près de 2000 nouveaux membres, notamment dans le secteur de la recherche.

Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, dans les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

 

Pour informations : Jérôme Messier, agent de syndicalisation, 514-213-4640