Pertes d’emplois à Québec chez FPInnovations

Québec, 15 mai 2017 – L’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec), réagit à l’annonce de la suppression d’emplois chez FPInnovations à Québec.

« Nous ne comprenons pas ce qui se passe. Les derniers budgets gouvernementaux prévoyaient pourtant des montants considérables pour FPInnovations, mais l’employeur a décidé le mois dernier de supprimer 12 emplois syndiqués à Québec, » souligne Alain Gingras, Vice-président du syndicat local.

En effet, en mars dernier, Québec octroyait 17 millions sur quatre ans afin d’aider l’innovation dans le secteur forestier. Ces pertes d’emplois s’ajoutent aux 11 emplois supprimés l’an dernier. Au total, 23 emplois syndiqués, bien rémunérés, ont été rayés de la carte à Québec.

Étrangement, la majorité des emplois supprimés sont faits à Québec, le seul lieu de travail syndiqué chez FPInnovations.  Il y a des raisons de se demander les réelles motivations derrière cette restructuration, » questionne m. Gingras. Il ajoute : « Sans oublier que des partenaires importants de l’industrie forestière et de FPInnovations sont installés dans la région de Québec. »

Outre le laboratoire de Québec, FPInnovations possède des bureaux et des laboratoires à Pointe-Claire et à Vancouver.  En 2017, les suppressions d’emploi à Québec ont représenté 40% des licenciements de la compagnie. Pourtant, le laboratoire de Québec ne représentait que 13% des effectifs de FPInnovations.

Soulignons que certains emplois seront transférés de Québec à Pointe-Claire. Mais ironiquement, les employés transférés viendront physiquement travailler régulièrement à Québec pour une période de trois ans, car les équipements importants demeurent, tant qu’à eux, près de l’industrie à Québec.

« Avouons que cette situation est invraisemblable. Face à ces faits, nous évaluons présentement, tous les recours possibles, » conclut le représentant syndical.

Profil de l’AFPC-Québec

L’AFPC représente plus de 180 000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC‑Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, dont 25 000 dans les universités québécoises.

Elle représente la quarantaine de travailleuses et les travailleurs toujours à l’emploi du laboratoire de FPInnovations de Québec.

Pour informations : Maude Séguin-Tremblay, Conseillère syndicale, 418-666-6500 ou 418 930 5301

Sujets:
Provinces: