Réseau des jeunes: bilan de la première année

Montréal, 17 dcembre 2015 - Le réseau des jeunes de l'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) a déposé aujourd'hui son bilan de sa première année d'existance.

L'AFPC-Québec compte maintenant trois comités régionaux des jeunes en voie de création sur les huit régions qui la compose. Nous rappelons qu'il faut trois lettres provenant d'Éléments ou de sections locales à charte directe différents pour créer un comité jeune dans une région.  La création de cette structure jeune dans la région du Québec, fait suite à une résolution adoptée au Congrès triennal régional en juin 2014. 

« Nous sommes fier du travail qui a été accompli cette année.  Nous avions beaucoup de boulot, mais nous avons réussi a mettre sur pied quelques comités jeunes en plus de participer à différentes activités. De plus, nous avons également un plan ambitieux pour la prochaine année. Les prochains mois regorgeront de défis, » souligne Simon Richard, Représentant des jeunes de l'AFPC-Québec. 

Les membres jeunes ont participé en grand nombre au Camp des jeunes de la FTQ qui se déroulait en septembre. La délégation de l'AFPC-Québec comptait 15 jeunes, provenant de six régions.  Les membres représentés étaient issus de la fonction publique fédérale et du secteur universitaire québécois. Ce Camp a premis de traiter de questions liées aux changements climatiques, de l'action politique des jeunes, des élections fédérales d'octobre ainsi que de la mobilisation contre l'austérité et pour la sauvegarde des services publics de qualité. C'est lors de cette rencontre que la délégation a désigné Simon Richard a titre de premier Représentant des jeunes de l'AFPC-Québec.

Les membres ont aussi participé a une journée consacré à la relève syndicale à l'AFPC-Québec. Cette rencontre s'est tenue le 27 novembre et a rassemblé des jeunes de cinq régions. Lors de l'événement des ateliers et des conférenciers ont permis d'aborder les sujets suivants: la structure de l'AFPC, la campagne pour le salaire minimum à 15$, la participation au Forum social mondial et les priorités du comité des jeunes de la FTQ. Les membres présents ont également profité de l'occasion pour planifier les prochaines activités du réseau et d'établir les enjeux prioritaires pour les jeunes de l'AFPC au Québec. 

Les priorités étalies lors de la plénière sont: 

  • que la formation donnée aux membres soit plus accessible et adaptée à leurs besoins;
  • qu'il y ait plus de communication avec les membres sur les enjeux, leurs droits, les victoires du syndicat, et ce, dès leur arrivée en milieu de travail;
  • que le comité des jeunes soit un comité de relève syndicale, et ce afin d'être plus inclusif;
  • de prendre position contre la précarité d’emploi autant dans la fonction publique que le secteur universitaire;
  • de connaître les enjeux et de tisser des liens de solidarité entre les milieux de travail de la fonction publique et le secteur universitaire;
  • d'organiser un camp des jeunes AFPC et des activités de bénévolat.

L’AFPC représente plus de 178 000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, 514-706-5997

 

 

Sujets: