Salaire minimum à 15$: occupation du bureau du ministre Leitao

Montréal, 26 août 2016 - L'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) et une délégation d'une cinquantaine de membres en grève travaillant au Vieux-Port de Montréal se sont présentées ce matin au bureau de circonscription du ministre Leitao situé à Dollard-des-Ormeaux. 

« Le ministre Leitao a poussé le bouchon un peu loin la semaine dernière en affirmant que le salaire minimum actuel était approprié. Cette déclaration a soulevé l’ire de nos membres en grève », souligne Magali Picard, vice-présidente exécutive régionale de l'AFPC-Québec. 

En grève depuis le 27 mai dernier, les travailleuses et travailleurs du Vieux-Port de Montréal veulent un salaire décent. Rappelons que l'échelle salariale au Vieux-Port de Montréal commence à10,67 $ l’heure, ce qui est sous le salaire minimum québécois fixé à 10,75 $ l’heure. 

« Nous avons occupé les bureaux pendant un moment. Puis, on nous a proposé une rencontre avec M. Guillaume Caudron, chef de cabinet du ministre des Finances. Nous lui avons parlé de la nécessité du salaire minimum à 15 $ l’heure. Il a déclaré que le premier ministre Couillard était ouvert à l'idée. On est content de l'entendre. Mais, les bottines devrons suivre les babines », rapporte Mathieu Guèvremont, porte-parole du Syndicat des employé-e-s du Vieux-Port de Montréal (SEVPM), qui a rencontré le représentant du ministre.  

Le Vieux-Port de Montréal est de compétence fédérale, mais il ne faut pas oublier que le fédéral a délégué son pouvoir de fixer le salaire minimum aux provinces dans les années 1990. Ainsi, une personne salariée touche le salaire minimum établi par la province ou le territoire dans laquelle elle travaille. 

L’AFPC-Québec et le SEVPM pressent Ottawa et Québec d’agir en fixant respectivement un salaire minimum de 15 $ l’heure.

L’AFPC représente plus de 180000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40000 membres dans le secteur public fédéral, les universités québécoises et le secteur privé.

 

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, 514-706-5997

 

Provinces: