Coupures fédérales : Privatisation de l’entreposage des documents fiscaux à l’ARC

 

Montréal, le 26 octobre 2012 -  L’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) et le Syndicat des employé-e-s de l’impôt (SEI) dénoncent le nouveau modèle d’entreposage et de gestion des documents de l’Agence du revenu du Canada (ARC).

« Les conservateurs se vantent depuis des années de représenter les valeurs des Canadiennes et des Canadiens.  Est-ce une nouvelle valeur de confier les dossiers fiscaux des particuliers et des sociétés à une entreprise privée ? » se questionne Magali Picard, Vice-présidente exécutive régionale de l’AFPC-Québec.

L’AFPC-Québec et le SEI ont appris hier que l’entreposage des dossiers fiscaux des particuliers et des sociétés serait maintenant privatisé, abolissant du même souffle 60 emplois aux Centres fiscaux de Jonquière et de Shawinigan.  Cette décision de l’ARC, découle de son plan d’action de réduction du déficit.  Elle s’inscrit dans les compressions de 250 millions demandées par le gouvernement conservateur lors du dépôt du budget en mars dernier.

« Quels seront les niveaux de sécurité afin d’assurer la confidentialité de l’entreposage des documents ? Quelles sont les réelles économies de cette décision pour les contribuables?  Autant de questions qui demeurent sans réponses,» affirme Jean-Pierre Fraser, Vice-président régional du SEI.

Avec cette annonce, les régions de la Mauricie et du Saguenay/Lac Saint-Jean voient les emplois de qualités touchés dans la fonction publique fédérale, représentés par l’AFPC, portés à 161. Par ailleurs, il s’agit de la deuxième vague de coupures en moins d’un mois à l’ARC qui a fermé ses comptoirs de services fiscaux le 1er octobre dernier.

L’AFPC représente plus de 178 000 au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

 

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, 514-706-5997

Provinces: