Coupures à Pêches et Océans Canada: double impact pour la région

Mont-Joli, le 14 décembre 2011 - L’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec dénonce une fois de plus les réductions de service à la population mis de l’avant par le gouvernement conservateur du Canada dans la région du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Iles-de-la-Madeleine.

« La réduction idéologique des services publics et la coupe de 50 emplois à Pêches et Océans Canada au Québec à la demande du gouvernement conservateur du Canada affecteront l’ensemble de la population, mais plus particulièrement l’Est-du-Québec.» souligne Jérôme Turcq, vice-président exécutif régional (VPER) de l’AFPC au Québec. Il ajoute: « Présentement, le gouvernement conservateur du Canada, nous laisse que deux choix: réduire le déficit et couper les services publics. À quand un troisième choix?»

Dans son examen de programme visant des compressions budgétaires de 5% à 10%, Pêches et Océans Canada réduira une cinquantaine d’emplois au Québec. Cette annonce, jumelée à la réduction de service à Service Canada, gonfle la perte d’emploi net à plus d’une centaine d’emplois dans l’Est-du-Québec.

«Il y aura une double conséquence à ces décisions, puisqu’il y aura moins de service à la population et moins d’emplois de qualité dans la région » indique Benoît Thibault, Président du Conseil régional du Bas-Saint-Laurent/Gaspésie/Iles-de-la-Madeleine/Côte-Nord pour l’AFPC-Québec.

L’AFPC-Québec réclame le maintien des services tel que nous les connaissons, pour le bien-être collectif de l’ensemble de la population. Les fermetures et les déménagements de point de service ainsi que les mesures d’attritions des emplois dans les services publics n’est pas la voie à emprunter pour équilibrer les finances publiques. L’AFPC-Québec, propose d’augmenter les revenus étatiques, en révisant à la hausse la fiscalité des grandes entreprises qui bénéficient de réductions d’impôt depuis plusieurs années.

L’AFPC représente plus de 178 000 membres à travers le Canada. Affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec re- groupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral dont la centaine de travailleuses et de travailleurs de Pêches et Océans Canada Canada travaillant dans l’Est-du-Québec.

L’AFPC-Québec regroupe également des membres dans les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, AFPC-Québec, 514-706-5997, leblanp@psac.com - visitez: www.troisiemechoix.ca

Provinces: