Négociations à l’Université de Sherbrooke : rassemblement de solidarité

Sherbrooke – 19 mars 2014 – Dans le cadre des négociations avec l’Université de Sherbrooke, l’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC‑Québec) et le Syndicat des auxiliaires de recherche et d’enseignement de l’Université de Sherbrooke (SAREUS) invitent les médias ce 20 mars, à couvrir un rassemblement de solidarité, à l’Hôtel Delta de Sherbrooke.

« L’Université de Sherbrooke doit arrêter de se cacher derrière le gouvernement du Québec et négocier avec ses employées et employés les plus précaires,» indique Magali Picard, Vice-présidente exécutive régionale (VPER) de l’AFPC-Québec.

Dans le but de faire débloquer la négociation, une centaine de membres de l’AFPC‑Québec et du SAREUS sera présente pour manifester leur appui à leur équipe de négociation aux abords du lieu où se déroulera la réunion avec l’Université de Sherbrooke.

Voici les détails de cet événement :

Endroit: Hôtel Delta Sherbrooke, 2685, rue King Ouest, Sherbrooke;

Date et heure : Jeudi 20 mars 2014, dès 8h05;

Prendra la parole:

- Magali Picard, VPER, AFPC-Québec et

- Philippe-Antoine Demers, Président du SAREUS

La convention collective est échue depuis le 13 octobre 2013.  À l’heure actuelle, 12 rencontres de négociation ont eu lieu.  Les parties sont présentement en conciliation.

L’AFPC représente plus de 178 000 membres au Canada. Au Québec, affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres, dont les 1500 auxiliaires de recherche et d’enseignement de l’Université de Sherbrooke.

L’AFPC-Québec représente également les travailleuses et travailleurs dans le secteur public fédéral, les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

 

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, 514-706-5997

Provinces: