Le Syndicat de l’enseignement de la région de Laval affilié à la Fédération automne de l’enseignement appuie les services publics fédéraux

Laval, le 9 novembre 2011 - Réunies hier soir, en assemblée de déléguées et délégués, une centaine de personnes ont adopté une résolution visant à appuyer la cause des services publics fédéraux, notamment en diffusant dans leur réseau la pétition dédiée à Tony Clement, président du Conseil du Trésor. 

La Fédération automne de l’enseignement (FAE) représente près de 35 000 membres au Québec.  Tous leurs membres sont des enseignantes et des enseignants. 

 

 

"Le démentèlement de l'État, les coupures aux organismes communautaires, les attaques constantes aux syndicats, les compressions dans les services publics sont loin d'être des solutions pour supposément assainir les finances de l'État. Le but réel c'est d'épargner les plus riches, de
permettre aux institutions financières ou aux grosses entreprises d'échapper au fisc et d'engranger plus de profits! Mais, la capacité d'indignation de notre population se fait sentir de plus en plus et les "grands décideurs" constateront bientôt que c'est le peuple qui a le dernier mot!" souligne Chantal Crochelière, présidente du Syndicat de l'enseignement de la région de Laval.
 
« Nous sommes très heureux de recevoir un appui de la sorte. Disons que c’est une excellente nouvelle pour celles et ceux qui dépendent des services publics fédéraux » indique Jérôme Turcq, vice-président exécutif régional de l’AFPC-Québec.

 

Rappelons que le gouvernement conservateur du Canada a annoncé des coupures budgétaires dans les services publics pouvant varier de 5% à 10% afin d’équilibrer le budget fédéral.  L’AFPC-Québec réclame le maintien des services tel que nous les connaissons, pour le bien-être collectif de l’ensemble de la population.  Afin d’équilibrer le budget fédéral, l’AFPC-Québec propose d’augmenter les revenus étatiques, en révisant à la hausse la fiscalité des grandes entreprises qui bénéficient de réductions d’impôt depuis plusieurs années.

 

L’AFPC représente plus de 178 000 membres à travers le Canada.  Affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec regroupe plus de 40 000 membres dans le secteur public fédéral, dans les universités québécoises ainsi que dans le secteur privé.

 

 

Pour informations : Patrick Leblanc, attaché politique, AFPC-Québec, 514-706-5997, leblanp@psac.com