Entente de principe entre les pompiers et ADM

Montréal, 16 juillet 2018 – Les membres du Syndicat des pompiers d’Aéroports de Montréal, un syndicat local de l’Alliance de la Fonction publique du Canada, ont voté en faveur de l’adoption de l’entente de principe avec Aéroports de Montréal à la fin juin.

« L’employeur a arrêté de faire du grenouillage », affirme Réal Brien, président du Syndicat des pompiers de l’ADM, alors que la négociation a connu une période de stagnation. En effet, les deux parties ont dû aller en conciliation et sont finalement arrivées à une entente après que la période de conciliation ait été prolongée deux fois.

Cette entente comprend une nouvelle règle pour la période de repos lors d’un rappel au travail, de nouvelles règles pour l’attribution des heures supplémentaires ainsi qu’un jour payé supplémentaire lors d’un décès.

Les augmentations de salaire ont été déterminées pour les années à venir : 2,5 % (2018), 2,5 % (2019) et 2,5 % (2020). De plus, les cotisations au REER collectif, obligatoires pour tous, passent de 4 % à 8 %, tout comme celles de l’employeur. La convention collective, qui inclut même une prime à la signature, prendra fin en 2021.

Profils

Le Syndicat des pompiers d’Aéroports de Montréal regroupe une centaine de membres qui travaillent à l’aéroport Trudeau ainsi qu’à Mirabel.

L’AFPC représente plus de 180 000 membres au Canada. Affiliée à la FTQ, l’AFPC-Québec compte plus de 40 000 membres dans la fonction publique fédérale, les universités québécoises, le secteur de la recherche et le secteur privé. 

 

Renseignements : 

Patrick Leblanc

514-706-5997 | leblanp@psac-afpc.com