Hôpital Sainte-Anne: Une communauté qui a du coeur!

Le transfert de l'Hôpital Sainte-Anne, une décision à prendre avec coeur!

L'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) et le Syndicat des employé(e)s des Anciens Combattants (SEAC) profitent de la Saint-Valentin pour sensibiliser le Ministre des Anciens Combattants, l'Honorable Erin O'Toole aux impacts du transfert de l'hôpital sur la communauté.

L'Hôpital Sainte-Anne est le dernier hôpital à prodiguer des soins aux Anciens Combattants au Canada.  Le gouvernement fédéral souhaite transférer l'hôpital au gouvernement du Québec.  L'AFPC-Québec et le SEAC ne sont pas contre le transfert, mais posent des conditions importantes pour le bien-être des Anciens Combattants ainsi que pour les travailleuses et les travailleurs.  De plus, l'AFPC-Québec et le SEAC souhaitent l'admission de civils dans l'hôpital.  Cette action permettrait de désengorger les centres hospitaliers avoisinants. 

Nous vous invitons donc à communiquer directement avec le Ministre par courriel en l'invitant à appuyer avec coeur les revendications de l'AFPC-SEAC dans ce processus.  Les deux principales revendications sont:

1- D'assurer une entité unique à l'Hôpital Sainte-Anne pour que les Anciens Combattants puissent continuer à profiter d'une qualité de soins auxquels ils sont en droit de s'attendre;

2- De procéder aux décrèts ministériaux nécessaires afin d'admettre des civils dans l'hôpital le plus rapidement possible.  

Si vous êtes d'accord avec ces revendications, copier/coller le message ci-bas et envoyer le tout à l'adresse suivante:

erin.otoole@parl.gc.ca

-------------------

M. Le Ministre,

Le transfert de l'Hôpital Sainte-Anne, une décision à prendre avec coeur!

Je profite de la période de la Saint-Valentin pour attirer votre attention sur ce dossier important qui aura un impact majeur sur la vie de la communauté de l'Hôpital Sainte-Anne.  

Les principales renvendications sont:

1- D'assurer une entité unique à l'Hôpital Sainte-Anne pour que les Anciens Combattants puissent continuer à profiter d'une qualité de soins auxquels ils sont en droit de s'attendre;

2- De procéder aux décrèts ministériaux nécessaires afin d'admettre des civils dans l'hôpital le plus rapidement possible. 

Moi, j'appuie les revendications proposées par l'AFPC-SEAC.

M. le Ministre, laissez parler votre coeur!

Votre nom, votre code postal.

Provinces: