L'AFPC se fait entendre auprès du ministre Morneau

Montréal, 8 août 2018
Activité de financement du Parti Libéral du Canada au théâtre Rialto

Des membres de l'AFPC-Québec, touchés par Phénix, se sont rassemblés hier devant le théâtre Rialto pour accueillir les membres du parti Libéral du Canada réunis pour un cocktail de financement. Leur message fut entendu tant par les membres de parti que par le ministre des finances, M. le ministre Bill Morneau, présent sur les lieux pour faire une allocution.

À son arrivée, M. Morneau a pris un moment pour écouter les revendications des membres et entendre des représentants syndicaux témoigner des conséquences des ratés de Phénix.

Voici un résumé de l'entretien entre M. Yvon Barrière, VPER, et le ministre des finances Bill Morneau :

D'entrée de jeu, M. Barrière résume les enjeux vécus par les membres qui ont des problèmes de paye. Au-delà de l'endettement, il y a le taux de détresse psychologique qui augmente chez nos membres.

M. Morneau reconnaît l'existence de la situation et l'urgence de régler les problèmes liés à l'implantation du système de paie Phénix et subis quotidiennement par les fonctionnaires fédéraux. M. Morneau relate de la légère amélioration de l'efficience en terme de résolutions de cas. Il nous a d’ailleurs montré un tableau de statistiques pour illustrer son propos.

M. Barrière soulève que, selon ses prévisions, le nombre de cas à régler risque d'augmenter lorsque les membres reviendront de vacances en plus des congés par étalement, des congés parentaux, des congés sans solde pour affaire familiale...

M. Barrière exige alors des engagements concrets de la part du Parti Libéral du Canada (PLC).

M. Morneau s’est avancé sur deux (2) aspects :

1. Une phase d'implantation de projets pilotes : Ces essais sont en cours actuellement dans les ministères et les agences. Pour le PLC, cela signifie une exploration des différentes solutions pour traiter les cas problématiques de rémunération. Une fois les différentes phases d'essai complétées, seules les solutions les plus efficaces seront implantées dans un plus vaste horizon.

2. Le dédommagement : Les fonctionnaires fédéraux touchés par Phénix recevront une compensation pour les sévices occasionnés par le système de paie.

M. Barrière réitère l'importance d'embaucher des conseillers en rémunération compétents et présents dans les Ministères et les agences. Il explique que cette avenue fonctionne, preuve à l'appui.

Cordialement, M. Barrière clôt la rencontre en parlant de l'intensification des moyens de pression par les membres dans les semaines à venir.