Taille du texte: AAA

Salle des médias

Montréal, le 17 avril 2019 – Depuis 15h cet après-midi, plusieurs commandos regroupant près de 300 membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) occupent les bureaux de circonscription de députées et députés fédéraux au Québec.

Les membres exaspérés pour l’ensemble du dossier Phénix et les offres contractuelles insultantes récemment déposées par le Conseil du trésor se sont rendus au bureau de circonscription d’une quinzaine de députées et députés. 

Montréal, le 16 avril 2019 – L’Alliance de la fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec), annonce une série d’événements à travers le Québec qui se déploieront le mercredi 17 avril, 2019.

Plusieurs commandos regroupant près de 300 membres de l’AFPC-Québec vont témoigner de leur exaspération en ce qui concerne l’ensemble du dossier Phénix et les offres contractuelles insultantes récemment déposées par le Conseil du trésor.

MONTRÉAL, le 15 janvier 2019 — L’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) tiendra une manifestation ce mercredi midi devant l’OTL Gouverneur Sherbrooke. Son objectif : rappeler au premier ministre Justin Trudeau et à ses ministres qu’ils ont promis de faire mieux que les conservateurs et de traiter leurs fonctionnaires avec respect.

MONTRÉAL, 16 décembre 2018 — Les 93 préposés à l’accueil et agents d’administration et de sûreté d’Aéroports de Montréal menacés de perdre leur emploi au profit de la sous-traitance ont manifesté ce dimanche à l’Aéroport Montréal-Trudeau. Ils ont réclamé l’annulation de cette décision de l’employeur, qui est injustifiée dans le contexte de croissance du nombre de passagers et de la hausse marquée des bénéfices de l’organisme.

MONTRÉAL, samedi 15 décembre 2018 — L’Alliance de la fonction publique du Canada, région du Québec, tiendra une manifestation ce dimanche matin 16 décembre à 11h00 à l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau. Cette manifestation vise à soutenir les 93 préposés à l’accueil et agents d’administration et de sûreté d'Aéroports de Montréal qui ont reçu un ultimatum de leur employeur à quelques semaines de Noël : soit ils acceptent de réduire drastiquement leurs salaires, soit ils seront mis à pied et remplacés par des sous-traitants.

Pages