Taille du texte: AAA

Mises à jour

Confrères, Consœurs,

Vous êtes invités à participer à l’une des deux rencontres d’information avec vos représentants des tables PA et SV le 22 mai, à Sainte-Anne-des-Plaines ainsi que le 23 mai, à Laval.

Vous serez alors informé des derniers développements qui touchent la plus récente séance de négociations et des enjeux à venir.

Pour Sainte-Anne-des-Plaines : Centre Jean-Guy-Cardinal à 16h30
156, 3ème Avenue
Sainte-Anne-des-Plaines (Québec)
J0N 1H0

En solidarité avec les 1 030 lockoutés de l’Aluminerie de Bécancour (ABI), l’AFPC-Québec fait appel à chacun d’entre vous!

Démontrons notre appui massivement à la grande marche familiale du 25 mai 2019, à compter de 10h30, à Trois-Rivières.

Venez nombreux de toutes les régions du Québec!

Depuis plus de 15 mois, les lockoutés de l’ABI font preuve d’un courage à toute épreuve. Rien ne les fait fléchir : ni l’intransigeance de l’employeur, ni l’ingérence du Premier ministre du Québec.

La prériode de mise en candidature pour le poste de suppléance à la vice-présidence exécutive régionale pour la région du Québec s'est teminée hier.

Quatre membres ont posé leur candidature. Il s'agit de (selon l'ordre de répcetion des candidatures):

- Lyne Cartier, SEIC
- François Paradis, UCET
- Sophie Martin, SDI
- France Fillion, SÉRUM

English Message Follows :

Consœurs, confrères et camarades,

MARDI 7 MAI 2019 À 7h00
Impasse dans les négociations et offre dérisoire pour les ratés de Phénix :
Une quarantaine de syndiqués bloquent l’accès au 540, rue d’Avaugour à Boucherville

Montréal, le 7 mai 2019 – Une quarantaine de syndiqués de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC – Québec) bloque l’accès du Centre de traitement d'assurance-emploi situé au 540, rue d’Avaugour à Boucherville où travaillent près de 250 fonctionnaires.

1er mai - Le président et la vice-présidente de l’AFPC, Chris Aylward et Magali Picard, ont passé quelques jours dans la belle province la semaine dernière pour rencontrer de nombreux membres et faire le point sur le dossier Phénix, les négociations et les élections fédérales de l’automne.

Très tôt mercredi, ils ont bravé la grêle, la neige et le froid en compagnie du vice-président exécutif régional de l’AFPC-Québec, Yvon Barrière, pour soutenir une cinquantaine de membres irréductibles devant l’édifice fédéral du 100, rue Lafontaine, dans l’arrondissement Chicoutimi.

Pages