Point sur l'avenir des régimes de retraite

 

La FTQ et le CTC ont envoyé conjointement une lettre au Premier ministre du Québec afin de lui demander de s'opposer à toute augmentation de l'âge d'admissibilité à la Sécurité de vieillesse (SV) et au Supplément de revenu garanti (SRG) et de soutenir les appels pour un sommet canadien sur l'avenir des régimes de retraite publics et privés.

Cette lettre fait en autre référence à la volonté du gouvernement conservateur du Canada de repousser l'âge de la retraite de 65 ans à 67 ans.  Cette situation aurait pour effet de précariser l'octroi du paiement de la SV et du SRG pour les personnes âgées à faible revenu et pour celles et ceux qui sont incapables de travailler au-delà de l'âge de 65 ans.

Il est important de noter que le paiement par le gouvernement du Canada de la SV et du SRG, le cas échéant, aide des milliers de citoyennes et de citoyens à se sortir tant bien que mal de la pauvreté.  Ces programmes fédéraux octroyés à partir de 65 ans, permettent à ces citoyennes et ces citoyens de vivre un peu plus dignement.

Le projet du gouvernement conservateur du Canada de repousser l'âge de la retraite aura notamment comme répercussion de maintenir dans la pauvreté des milliers de citoyennes et de citoyens pendant deux ans de plus.

Pour en savoir plus, veuillez consulter la lettre ci-jointe.

Fichier attachéTaille
PDF icon avenir_retraite_lettre_ftq_ctc.pdf313.19 Ko
Sujets: