Taille du texte: AAA

Salle des médias

Rimouski, le 8 mars 2017 – En cette Journée internationale de la femme, les travailleuses (et les travailleurs) des Opérations enquêtes statistiques (OES) membres du Syndicat des employé-e-s nationaux (SEN), un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) attendent toujours leur règlement sur l’équité salariale. 

« La bataille pour la reconnaissance de l’équité salariale à OES remonte au 8 mars 1985. Ça fait donc 32 ans que nous attendons, » souligne Géraldine Fortin, présidente de la section locale du SEN/AFPC.  

Valcartier, le 28 février 2017 – Des membres de l’Union des employé-e-s de la Défense nationale (UEDN), un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), manifestent depuis 6 h ce matin à proximité de la base militaire de Valcartier. Ils viennent tout juste d’ériger un piquet d’information à l’angle du boulevard Jacques-Cartier et de la rue Rochon. Ces membres travaillent pour Service de bien-être et moral des Forces canadiennes (SBMFC) et tentent d’obtenir des conditions de travail justes.

Montréal, 9 février 2017 – Les chargées et chargés de cours de l’École nationale d’administration publique (ÉNAP) ont décidé majoritairement de joindre l’Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) au terme d’un vote organisé par le Tribunal administratif du Travail (TAT).

Les chargées et chargés de cours de l’ÉNAP sont à l’heure actuelle les moins bien payés de leur profession au Québec.  Ils ne disposent d’aucune sécurité d’emploi, d’aucune indexation de salaire ni de couverture d’assurance.

Valcartier, 26 janvier 2017 – Une cinquantaine de membres de l’Union des employé-e-s de la Défense nationale (UEDN), un Élément de l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC), ont manifesté ce matin, à l’entrée de la base militaire de Valcartier. Ces membres travaillent pour Service de bien-être et moral des Forces canadiennes (SBMFC).  Dès 5h du matin, les membres ont érigé une ligne d’information qui a eu pour effet de créer un énorme bouchon de circulation sur le boulevard de la Bravoure.  

Montréal, le 17 janvier 2017 — Le 13 janvier 2017 avait lieu la signature officielle de la nouvelle convention collective du syndicat des étudiant·e·s salarié·e·s de l'Université de Montréal (SÉSUM). Cette nouvelle convention prévoit notamment l’atteinte du 15 $ l’heure pour tous ses membres dès le 1er mai 2017. Cette signature vient officialiser l’entente de principe qui avait été adoptée à forte majorité par les membres du SÉSUM, le 30 novembre 2016, lors d’une assemblée générale de ratification.

Pages