Taille du texte: AAA

Mises à jour

 

Par Bianca Allard

C’est le 29 février dernier, que débutait le démantèlement du registre des armes à feu (qui avait été créé après les meurtres de Polytechnique) - de plus, les résultats des procès Turcotte et  Shafia nous prouvent qu'en Orient et en Occident, dans bien des  esprits,  les droits des femmes ne sont pas encore vraiment considérés comme équivalents aux droits des hommes.

Lorsqu’on tue un homme on parle de meurtre; quand on tue une femme ou ses enfants, on parle de drame passionnel...

 

Jeudi le 1er mars, nous demandons à tous les membres de notre communauté de se tenir debout avec les membres de l’AFPC pour la sauvegarde des programmes et des services publics fédéraux.

Montréal, 13 février - Alors que le gouvernement du Québec prépare un nouveau budget, l'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) appuie la manifestation organisée le 16 février prochain par la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.

«Il est temps que le Québec fasse des choix budgétaires qui permettent aux étudiants, aux travailleurs et aux retraités de vivre dignement.» affirme Jérôme Turcq, vice-président exécutif régional de AFPC-Québec. 

 

L'Alliance de la Fonction publique du Canada, région du Québec (AFPC-Québec) profite de la course à la chefferie du NPD pour présenter à ses membres un bulletin des candidates et des candidats.  

"À chaque élection, nous produisons un bulletin des principaux partis politiques.  Nous avons donc adapté celui-ci à la course à la chefferie du NPD afin de noter les candidates et les candidats selon des valeurs importantes pour nos membres." indique Jérôme Turcq, vice-président exécutif régional de l'AFPC-Québec.

 

Montréal, 10 février 2012 - Alors que débute la quatrième journée d'occupation, l’AFPC-Québec dénonce les tactiques rétrogrades de l’Université McGill qui prive de nourriture des étudiantes et des étudiants qui occupent présentement un bâtiment administratif situé sur le campus afin de faire pression sur l’Université.  L’AFPC-Québec invite l’Université McGill à autoriser la libre circulation du ravitaillement des occupants tant que le litige ne sera pas réglé.

Pages