Manifestation devant l’Hôpital Ste-Anne-de-Bellevue

Montréal,  le 8 mars 2013 – L’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et le Syndicat des employé-e-s des Anciens Combattants (SEAC) ont organisé hier une manifestation devant l’Hôpital des Anciens Combattants à Sainte-Anne-de-Bellevue.

» Nous voulions profiter de la journée d’hier pour lancer un message fort aux deux paliers de gouvernement qui négociaient à Québec pour discuter du transfert de l’hôpital.  Notre objectif est clair, nous réclamons notre place à la table de négociation.  Nous profitons de l’occasion pour remercier les 250 membres, qui se sont joints à nous durant l’heure du dîner, » souligne Daniel Allard, Vice-président Québec du SEAC.

Avec une place à la table des négociations, l’AFPC et le SEAC pourront faire valoir les conditions d’emploi de ses membres avant le transfert de l’hôpital de la juridiction fédérale à la juridiction provinciale. Il est important de souligner que les négociations se déroulent à huis clos entre le gouvernement fédéral et le gouvernement du Québec.  Les représentants des employé-e-s et des anciens combattants sont présentement exclus de cette importante négociation.

L’Hôpital des Anciens Combattants à Sainte-Anne-de-Bellevue est le dernier hôpital fédéral dédié. Celui-ci comprend environs 460 lits réservés exclusivement aux anciens combattants.  Le transfert aura comme conséquence qu’une partie ou l’ensemble de ces lits seront disponibles à la province de Québec afin de désengorger le réseau de la santé et des services sociaux.

L’AFPC représente plus de 180 000 membres au Canada dont les 650 employé-e-s de l’Hôpital Sainte-Anne-de-Bellevue.

 

Pour information: Jean-Sébastien Schetagne, 514-318-1100, Benoît Frigon, 514-816-2229